Apple envisage de stocker vos empreintes digitales dans le cloud

Apple envisage de stocker vos empreintes digitales dans le cloud La firme à la pomme explore un concept qui pourrait faciliter la vie, mais qui soulève des questions sur les risques liées à la protections des données personnelles.

Apple pourrait stocker les données biométriques de ses clients dans le cloud pour permettre des méthodes de paiement next-gen, c'est du moins ce que sous-entend le brevet d'application déniché par Apple Insider. L'application semble permettre "une synchronisation des données biométriques via cloud computing", et pourrait éventuellement inclure un mode d'autorisation de "transactions financières".

Autrement dit, Apple envisage d'utiliser son service d'hébergement iCloud pour stocker les empreintes digitales de ses utilisateurs, et ainsi leur permettre de synchroniser celles-ci sur d'autres appareils si nécessaire, dans le but, parexemple, de régler un achat. L'outil de vérification biométrique d'Apple s'appelle Touch ID. Il a été présenté en même temps que l'iPhone 5S. Les utilisateurs peuvent appliquer l'empreinte d'un doigt sur le bouton Home de leur iPhone pour le déverrouiller, fournir la preuve de leur identité et effectuer des achats via Apple Pay. Apple a mis en avant les mesures de sécurité utilisées pour sécuriser les données biométriques du Touch ID, comme par exemple un encodage puis un stockage desdites données dans une "enclave sécurisée" de la puce A7. "Les autres applications ne peuvent pas accéder à vos données d'empreintes digitales", affirme Apple. "Elles ne sont pas non plus stockées sur les serveurs Apple et ne sont jamais sauvegardées sur l'iCloud".

Croquis d'un client payant à une borne équipée d'un appareil de reconnaissance digitale © USPTO

Si cette technologie, soumise à brevet, est effectivement présentée au grand public, il est possible que cela change. Et iCloud n'a pas la meilleure des réputations en termes de sécurité. En 2013, les photos de douzaines de célébrités de premier plan ont été mises en lignes au cours de ce qui fut appelé le "Celebgate".

Apple a évoqué la possibilité de mélanger les informations biométriques et d'autres données de ses utilisateurs pour que que celles-ci soient plus en sécurité, mais reste à savoir si ses clients accepteront de faire confiance aux serveurs d'Apple pour contenir des informations personnelles aussi importantes.

Il est important de noter qu'Apple dépose des milliers de brevets qui ne sont jamais intégrés à ses produits. Ils sont souvent déposés pour anticiper les créations de ses concurrents, et toucher des royalties. Mais ce projet breveté rentre dans la lignée des démarches récentes d'Apple, particulièrement aux vues de leurs efforts de promotion d'Apple Pay.
Les utilisateurs d'Apple Pay peuvent d'ores et déjà utiliser leur téléphone pour effectuer des achats, sans carte, dans les magasins participants. Régler un achat par la synchronisation d'empreintes digitales dans des magasins faciliterait grandement l'acte d'achat. La description de l'application fait d'ailleurs, mention d'un partage des données biométriques par le biais du bluetooth ou des connexions sans fils si nécessaire.

Article de Rob Price. Traduction par Shane Knudson, JDN.
Voir l'article original: Apple Is Considering Storing Your Fingerprints In iCloud

 

A lire aussi :

 

Serveurs