Twitter accusé de violation de la vie privée aux Etats-Unis

Le service de micro-blogging scannerait et modifierait les messages privés que s'envoient ses utilisateurs.

Twitter aurait-il le regard un peu trop baladeur ? C'est du moins ce dont l'accuse la cour fédérale de San Francisco qui affirme que Twitter "intercepte, lit et modifie" les messages privés que s'envoient ses utilisateurs, sans leur consentement. Ainsi Twitter aurait-il pour habitude de scanner les messages afin de remplacer les URL par des hyperliens maisons. Un moyen de suivre avec attention les clics et temps de visionnage. "Nous estimons que ces allégations sont infondées et comptons bien les combattre", a réagi Twitter.

Cette action en justice n'est pas sans rappeler celle qu'avait essuyée Google en 2013 alors que son service Gmail était accusé des mêmes travers.  Le géant de l'Internet s'était résolu à modifier ses conditions d'utilisation pour préciser que son service scannait automatiquement les mails reçus et envoyés pour mieux cibler la publicité. 

Twitter / Blog