Les Français et leur smartphone : partout, tout le temps, en multitâches

38% des Français consultent en moyenne leur smartphone 10 fois par jour et 28% jusqu'à 25 fois. Au contraire, les objets connectés ne parviennent pas à entrer dans le quotidien.

"Vingt ans après le lancement des premiers smartphones, les Français sont devenus accros", révèle Deloitte en préambule de son étude sur les usages mobiles des Français en 2015. Les chiffres ne trompent pas : plus de 76% des mobiles vendus en France sont des smartphones et plus de 50% de la population âgée de 11 ans et plus en est équipée. Surtout, les Français consultent désormais frénétiquement leur mobile : 16% d'entre eux le regardent dans les cinq minutes suivant leur réveil (35% pour les 18-24 ans) et 18% moins de cinq minutes avant de se coucher (39% pour les 18-24 ans).

Pour 39% des Français, le premier réflexe en consultant son smartphone est de vérifier ses messages, et pour 18% ses emails. 12% des Français commencent de leur côté par vérifier une messagerie instantanée ou un réseau social.

38% des Français consultent en moyenne 10 fois leur smartphone par jour et 28% jusqu'à 25 fois. Chez les 18-24 ans, la fréquence est encore plus importante : près de la moitié le regardent 50 fois par jour et 6% plus de 200 fois. Par ailleurs, pour la moitié de cette tranche d'âge, la consultation se fait sans notification particulière provenant du mobile.

Le mobile a fait son entrée dans toutes les activités du quotidien des Français. 65% des répondants disent avoir déjà utilisé au moins une fois leur téléphone au restaurant et 7% le font toujours ou très souvent. 35% consultent leur smartphone de manière occasionnelle ou systématique pendant une discussion en famille. Au travail, 34% des Français utilisent toujours ou très souvent leur smartphone.

La tendance est encore plus marquée chez les jeunes. 46% des 18-24 ans utilisent toujours ou très souvent leur mobile en regardant la télévision, contre 14% des 45-54 ans. 38% des jeunes utilisent leur smartphone en traversant une rue (contre 16% pour les 45-54 ans), 72% en marchant (contre 36%), 22% au volant (contre 10%).

Objets connectés : encore très peu convoités et très peu utilisés

Certes, 34% des Français utilisent  tous les jours à la fois un smartphone, un ordinateur et une tablette, 70% se servent quotidiennement d'un smartphone et 53% d'une tablette –les liseurs n'enregistrent quant à elles qu'un taux de pénétration de 9%. Mais les objets connectés, dont l'offre est de plus en plus large, ne sont encore qu'à un stade de développement bien moindre. Seuls 2% des Français possèdent une montre connectée et 3% des traqueurs d'activité. La pénétration est plus marquée chez des publics early adopters (15%).

8% des Français sont cependant susceptibles d'acheter une montre intelligente dans l'année à venir et 6% un traqueur d'activité, mais les autres objets connectés, notamment ceux destinés à la maison (domotique) ne parviennent pas à dépasser les 5% d'intention d'achat, probablement encore trop considérés comme des gadgets par les Français.

Et même pour les Français qui ont franchi le pas, l'utilisation reste encore marginale : 1% des répondants ont acheté un thermostat intelligent mais 71% ne l'utilisent jamais. 66% du 1% de Français équipés d'un système d'éclairage piloté à distance ne l'utilisent jamais non plus.

16% des Français utilisent tout de même leur smartphone pour surveiller leur santé, dont 3% chaque jour.

Quant à la gestion de leurs données, 36% des Français seulement sont plutôt favorables à partager les informations collectées par les objets connectés dont 5% n'importe quelle information avec n'importe quelle entreprise. 56% des Français le refusent.

Découvrez les autres thèmes abordés par l'étude de Deloitte :

 

Smartphone / Deloitte