Wikipédia : retour sur 15 ans d'existence et 36 millions d'articles

L'encyclopédie collaborative fête aujourd'hui ses 15 ans. Retour sur l'histoire de la plus grande encyclopédie collaborative du monde.

Wikipédia fête ses quinze ans ce vendredi 15 janvier. L'encyclopédie devenue incontournable est désormais l'un des sites les plus visités au monde. Elle revendique 500 millions de visiteurs uniques et 18 milliards de pages vues par mois et 80 000 contributeurs mettent à jour les pages du site régulièrement. Une communauté qui a permis à l'encyclopédie de créer plus de 36 millions d'articles en 280 langues.

Lancé en 2001 par Jimmy Wales, Wikipédia était au départ destiné à apporter un complément au site Nupedia, une encyclopédie réservée à des contributeurs experts –mais dont l'enrichissement des articles était extrêmement lent. Wikipédia naît donc pour apporter un pendant plus ouvert à Nupedia. Mis en ligne le 10 janvier, son audience progresse rapidement, notamment grâce à son référencement dans Google puis à la couverture médiatique dont il bénéficie. Le 12 février, Wikipédia dépasse les 1 000 articles. Les 10 000 sont atteints en septembre puis les 40 000 en août 2002.

75,8 millions de dollars de dons en 2014-2015

Parmi les contributeurs, Google et Microsoft

Wikipédia a toujours affiché sa volonté de préserver son indépendance en refusant de diffuser des publicités. Depuis sa création, l'encyclopédie se finance grâce à des campagnes de dons auprès des particuliers mais aussi auprès d'entreprises privées comme Google ou Microsoft. Les sommes sont versées à la fondation Wikimédia, organisation à but non lucratif basée aux Etats-Unis, qui édite aussi bien Wikipédia que le Wiktionnaire ou Wikimedia Commons. En 2014-2015, Wikimédia a ainsi reçu 75,8 millions de dollars, en hausse de 44,5% par rapport à l'année précédente et a investi 52,6 millions de dollars pour faire fonctionner la fondation.

Quels sont les articles les plus controversés ?

A l'occasion de ses 15 ans, Wikimedia a publié un article sur les articles les plus débattus sur l'encyclopédie en anglais depuis sa création. En tête, Georges W. Bush, étonnament suivi de près par la page d'un organisateur d'évènements de catch, World Wrestling Entertainment. On trouve aussi dans le "top" les articles "United States", "Wikipédia", "Michael Jackson", "Catholic Church" ou encore "Jesus", "Barack Obama" et "Adolf Hitler".

La page de Ségolène Royal controversée

En 2015, le site Economist avait également publié une infographie sur les sujets les plus controversés sur Wikipédia, mais en étudiant les pages de nombreuses langues. En français, les pages faisant le plus débat sont celles concernant les OVNI, les témoins de Jéhovah, Jésus et Freud, mais surtout... Ségolène Royal !

Wikipédia et ses hoaxs

Si Wikipédia a acquis en quinze ans une grande légitimité auprès des internautes, l'encyclopédie a aussi souvent été critiquée pour sa qualité moindre par rapport aux travaux académiques et ses approximations. La présence de certains hoax qui ont survécu pour certains pendant plusieurs années sur les pages de Wikipédia a ajouté de l'eau au moulin des critiques. D'une langue imaginaire (le Balboa Creole French) à un faux instrument de torture baptisé cisailles de crocodile, en passant par un dessin animé baptisé Olimar The Wondercat (mais qui n'a en fait jamais existé : la page a été créée par un contributeur à propos de son propre chat)… Des blagues de contributeurs passent régulièrement entre les mailles du filet de la vérification collaborative (Lire : "Dix hoax insolites qui ont échappé à la vigilance de Wikipédia", du 04/03/14).

A l'occasion de son quinzième anniversaire, Wikipédia a mis en ligne un site et un compte Twitter dédiés.

Wikipedia / Jimmy Wales