32% des Français paieraient une rançon pour récupérer leurs données piratées

32% des Français paieraient une rançon pour récupérer leurs données piratées Dans l'Hexagone, les internautes ne sont prêts à verser que 195 euros en moyenne aux hackers, soit 350 euros de moins que les Britanniques.

Pour récupérer leurs données personnelles piratées par des hackers, de nombreux internautes sont prêts à payer une rançon, comme le montre l'infographie ci-dessous réalisée par notre partenaire Statista à partir de données fournies par Bitdefender et Symantec.

40% des internautes américains se disent prêts à verser une rançon à des hackers ayant piraté leurs données personnelles pour en récupérer le contrôle. © Statista

Avec 40% des personnes interrogées enclines à se délester de quelques centaines d'euros pour reprendre le contrôle de leurs data, les Etats-Unis sont au sommet du classement des pays les plus faciles à soumettre au chantage par les pirates informatiques. L'Allemagne (36%) et la France (32%) sont respectivement en deuxième et troisième position, devant le Royaume-Uni (31%) et le Danemark (30%).

Les Français ne se laissent intimider que si la somme exigée par les bandits du net n'est pas trop élevée. Ils ne sont en moyenne prêts à débourser que 195 euros*. C'est 352 euros de moins que les Britanniques (547 euros). Pour libérer leurs données personnelles du joug des pirates, les Danois se détesteraient en moyenne de 429 euros, les Américains de 337 euros et les Allemands de 195 euros.

*Ce montant, ainsi que ceux évoqués par la suite, étaient initialement en dollars américains. Ils ont été convertis par Statista selon le cours du 20 décembre 2016.

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

 

 

Infographie / Statista