Le parachute en or massif de Marissa Mayer

Le parachute en or massif de Marissa Mayer La CEO de Yahoo! va toucher 186 millions de dollars d'indemnités de départ à l'issue de la vente du portail Internet à Verizon. Un beau chèque, alors qu'elle a échoué à redresser le groupe.

Le mandat de Marissa Mayer à la tête de Yahoo! a certes été un long chemin de croix pour l'ancienne de Google, mais sa cagnotte de départ constitue un beau lot de consolation. Selon les déclarations réglementaires, la CEO du portail Internet devrait toucher pas moins de 186 millions de dollars après le closing de la vente à Verizon, qui devrait finalement être finalisée en juin. Le board de Yahoo! votera sur l'opération le 8 juin prochain, et sa probable approbation déclenchera l'attribution de stock options et autres actions restreintes. Au cours actuel, les stock options représentent 84 millions de dollars, et les actions restreintes sont valorisées 25 millions de dollars, sans compter les 1,6 million de titres Yahoo ! qu'elle détient en direct, soit 77 millions de dollars. Le montant total de 186 millions de dollars ne prend pas en compte son salaire et son bonus, ou encore les stock options déjà exercés. Selon les estimations, elle aurait engrangé plus de 200 millions de dollars lors de son passage chez Yahoo!.

L'essentiel de la valeur de Yahoo! reste dans ses parts dans Alibaba et Yahoo! Japon

Ce chèque de sortie est donc bien supérieur aux 23 millions de dollars sur lesquels le site Internet avait communiqué mi-mars. Il paraît surtout bien généreux au regard du bilan de celle qui avait fait partie des 20 premiers salariés de Google, et avait pris les rênes de Yahoo ! en pleine déconfiture, il y a maintenant cinq ans. Mais cette américaine, d'origine finlandaise, n'a pas réussi à enrayer la chute de la publicité en ligne, à générer les économies de coûts espérées et s'est lancée dans des acquisitions coûteuses qui n'ont pas apporté les fruits attendus.

Sous la pression de son board et de l'investisseur activiste Starboard Value, Marissa Mayer s'est finalement résolue à enclencher la vente de l'activité Internet principale l'an passé, et a redoré son blason lorsqu'elle a signé un accord de vente à Verizon pour 4,83 milliards de dollars, l'été dernier. Mais tout s'est effondré lorsqu'ont été révélés deux scandales de piratage, en 2014 et 2013, ayant touché respectivement 500 millions et 1 milliard de comptes. Le prix de vente a finalement été revu en baisse à 4,5 milliards de dollars, et Marissa Mayer, qui n'avait pas conduit d'enquête approfondie à la suite de ces piratages, a renoncé à son bonus en cash en 2016 et à celui en actions en 2017.

L'essentiel de la valeur de Yahoo! reste dans ses parts dans Alibaba et Yahoo! Japon et le nouveau holding d'investissement, dénommé Altaba, sera dirigé par Thomas Mc Inerney. Ce dernier aura une rémunération de base de 2 millions de dollars par an, auxquels s'ajoutera un variable. Marissa Mayer avait de son côté négocié une part en equity d'au moins 15 millions de dollars et avait touché 36 millions de dollars en 2015, sans bonus de performance.

Article originel publié sur WanSquare le 25/04/2017.

Offre découverte : WanSquare gratuit pendant 1 mois

WanSquare, média dédié aux coulisses de l’économie et de la finance, s’adresse à tous ceux qui veulent aller plus loin dans le décryptage de l’actualité économique. Paramétrable en fonction de ses besoins, Wansquare délivre en temps réel des informations exclusives et non-conformistes. Profiter de l’offre.

Yahoo / Marissa Mayer

Annonces Google