Ces 5 tendances numériques qui façonneront 2018

Ces 5 tendances numériques qui façonneront 2018 Blockchain, enceintes connectées, GDPR... Ces technologies, produits et régulations vont entrer dans une nouvelle dimension cette année.

1. Voiture autonome : du cobaye au service

Cela fait des années qu'industriels et entreprises tech testent leur voitures autonomes. De plus en plus confiants dans leurs technologies, plusieurs d'entre eux devraient passer à l'étape supérieure en sortant d'une phase de test pour passer à l'expérimentation des services qu'il peut déjà fournir. Si une poignée d'entreprises comme Waymo et Uber ont déjà commencé à prendre des passagers à une petite échelle, la pratique devrait se renforcer en 2018. Y compris en France, où des tests de voitures autonomes à la demande débuteront cette année, notamment à Paris et à Rouen. D'autres sociétés se préparent déjà à un déploiement commercial, comme la start-up NuTonomy, qui veut faire payer des passagers pour son service à Singapour à partir du deuxième trimestre. Cette transition vers les services devrait aussi entraîner davantage de tests dans les villes, où se situe la véritable difficulté de la conduite autonome, plutôt que sur des autoroutes ou dans des zones périurbaines.

2. L'intelligence artificielle devient un produit de masse

Pour Telenor Research, 2018 sera l'année durant laquelle l'intelligence artificielle (IA) et en particulier le deep learning "dépassera la 'hype' et trouvera de nouveaux marchés au-delà des géants du Web" dans des secteurs comme la santé, l'énergie, le transport ou les télécoms. Selon une étude de Gartner, 59% des entreprises sont encore dans une phase de documentation afin de concevoir leurs stratégies IA. L'analyste conseille aux pros de se focaliser sur des intelligences artificielles spécialisées dans des tâches bien précises. "Les entreprises devraient se concentrer sur les résultats business apportés par des applications exploitant des technologies IA étroites et laisser l'IA générale aux chercheurs et aux auteurs de science-fiction." Les progrès de l'IA n’entraîneront pas que des développements heureux : le magazine Wired met en garde contre l'émergence en 2018 de cyberattaques dopées à l'intelligence artificielle.

3. Bulle, régulations et nouvelles applications dans la blockchain

2017 fut une année charnière pour les crypto-monnaies, dont la capitalisation globale a connu une croissance à peine croyable : de moins de 20 milliards de dollars début janvier, elle s'établit autour de 600 milliards fin décembre, portée par l'envolée du bitcoin. Une progression si inhabituelle qu'elle a entraîné de nombreuses mises en garde de la part de banques centrales et d'économistes, inquiets de la formation d'une bulle spéculative qui pourrait éclater en 2018 si la surchauffe se poursuivait. De quoi accentuer l'intérêt des régulateurs, préoccupés par leur potentiel en matière de blanchiment d'argent. La Corée du Sud a par exemple annoncé le 28 décembre de nouvelles règles interdisant le trading anonyme de crypto-monnaie et lui donnant le pouvoir de fermer les sites qui permettent d'en acheter. 

Malgré ces sources d'inquiétude, la blockchain, la technologie de transactions décentralisées qui sous-tend ces crypto-monnaies, représente une opportunité  pour les entreprises au-delà de la finance. Notamment dans des secteurs comme l'administration, la santé, la logistique, l'automobile ou encore l'énergie, où de nombreuses expérimentations sont déjà en cours. Les entreprises qui souhaitent tester la blockchain devront au préalable s'assurer qu'un certain nombre de conditions sont remplies, conseille Gartner :

  • Une compréhension claire des opportunités économiques, des capacités et des limites de la blockchain
  • Une architecture fiable et la capacité à l'implémenter
  • Des équipes avec les compétences cryptographiques suffisantes pour comprendre ce qui est faisable ou non
  • Une vigilance sur l'évolution et la maturation de la plateforme choisie

4. Données personnelles : plus le droit à l'erreur en Europe

Déjà plus stricte que dans le reste du monde, la protection des données personnelles sera renforcée dans l'Union Européenne en 2018, à compter du 25 mai. Et les entreprises qui ne joueront pas le jeu auront beaucoup plus à y perdre qu'aujourd'hui. Les conséquences de l'entrée en application du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles, ou GDPR. Il prévoit des amendes allant jusqu'à 4% du chiffre d'affaires mondial d'une société ou 20 millions d'euros (la somme la plus élevée en fonction des deux barèmes est retenue). De nouvelles obligations incombent aux entreprises, comme la notion de "privacy by design" (une protection de la vie privée pensée en amont de la commercialisation du produit) ou la désignation d'un délégué à la protection des données personnelles. Notre guide pour être en règle en 2018.

5. Les enceintes connectées décollent

Voilà une tendance que personne n'avait prévue il y a encore quelques années. Amazon a popularisé en 2015 une nouvelle catégorie de produit, l'enceinte connectée, avec son modèle Echo relié à l'assistant vocal Alexa. L'entreprise n'a pas publié de chiffres, mais nombre d'estimations tournent autour de 20 millions d'appareils vendus fin 2017. D'autres signes montrent que la tendance pourrait s'accélérer en 2018 : l'Echo Dot, version plus petite et moins onéreuse, est l'objet le plus commandé sur Amazon pendant les fêtes. L'application Echo s'est même retrouvée propulsée en tête des téléchargements de l'App Store fin décembre. Un succès sur lequel les concurrents d'Amazon comptent bien capitaliser en 2018. L'enceinte connectée Google Home, déclinée en trois modèles, est sortie en France deux semaines avant Noël. Apple devait faire de même aux Etats-Unis, mais a finalement décalé le lancement de son HomePod à début 2018. Comme avec Android pour les smartphones, de nombreuses marques vont se reposer sur les écosystèmes d'Amazon, Google, mais aussi Microsoft (avec Cortana) pour lancer leurs propres enceintes intelligentes en 2018.

Voiture autonome / Blockchain

Annonces Google