2013, année de l'explosion du crowdfunding en France Lancée en juin, Particeep a permis de lever 340 000 euros

Particeep est l'un des derniers venus dans le paysage du financement participatif. Lancée en juin 2013, la plateforme propose d'investir dans des start-up et PME avec des tickets de 1 000 euros minimum (1% de frais de souscription). La revente des parts est organisée à un horizon de 5 à 8 ans.

Trois levées de fonds ont été finalisées entre juin et décembre 2013, pour une durée moyenne de 3,6 mois par levée. Au total, 340 000 euros ont été investis par seize soutiens.

Urdoor : Le service qui propose de se faire livrer n'importe quel produit chez soi en 90 minutes a effectué une levée de 150 000 euros. La campagne a été lancée sur Particeep et l'investissement réalisé hors-ligne sur la base de l'évaluation de la plateforme et aux conditions proposées par Particeep. Mais le site de la start-up n'existe plus et elle semble inactive depuis août dernier.

Onetous : La plateforme communautaire spécialisée dans les activités de loisirs a bouclé une levée de 120 000 euros sur Particeep en  2013, puis a lancé en septembre un second tour de table pour récolter 200 000 euros supplémentaires, toujours en cours.

Icanopee : L'éditeur de logiciels de partage de dossiers médicaux pour les professionnels de la santé a réussi à récolter près de 70 000 euros auprès de six investisseurs. La levée devrait être "complétée prochainement par un Fonds régional de co-investissement", révèle Particeep.

 

 Nom : Particeep

 Montant levés en 2013 : 340 000 euros

 Record : 150 000 euros (Urdoor)

PME