Les jeux de Zynga seront bientôt présents sur Yahoo


Continuant d'élargir sa présence hors de Facebook, l'éditeur de "Farmville" a signé un accord mondial avec Yahoo. Le portail cherche plus que jamais à se positionner comme un guichet de services pour retenir ses 600 millions d'utilisateurs.

L'éditeur de jeux sociaux Zynga, qui cherche depuis quelques semaines à limiter sa dépendance à Facebook, annonce avoir signé un partenariat avec Yahoo. Le portail proposera ses jeux à l'échelle mondiale, notamment sur sa page d'accueil, sur Yahoo Games, Yahoo Mail et Yahoo Messenger, à ses 600 millions d'utilisateurs mensuels. Il n'est en revanche pas encore précisé quels sont les jeux Zynga qui y seront déployés dans les prochains mois.

Cette annonce intervient alors que Zynga vient de conclure un nouvel accord de cinq ans avec Facebook, où ses jeux Farmville et Mafia Wars connaissent une grande popularité. Toutefois, les relations entre les deux sociétés se sont beaucoup refroidies lorsque Facebook a décidé de s'attribuer 30 % des ventes de Zynga en l'obligeant à utiliser sa monnaie virtuelle, les "Credits". L'éditeur s'apprêterait d'ailleurs à lancer sa propre plate-forme de jeux, Zynga Live, et n'exclut pas de quitter Facebook pour de bon (lire l'article L'éditeur de jeux Zynga veut s'émanciper des réseaux sociaux, du 10/05/2010).

Cherchant à étendre sa base d'utilisateurs au-delà des réseaux sociaux, Zynga avait d'ailleurs conclu un partenariat similaire avec Microsoft début 2010, afin de promouvoir plusieurs de ses jeux, dont Farmville, sur différents sites du groupe, comme MSN Games et Windows Live Messenger. Zynga fournit également des jeux sur MySpace et sur l'iPhone.

Côté Yahoo, l'accord s'inscrit dans les initiatives prises par le portail pour tenter de retenir les utilisateurs sur ses sites, en leur intégrant par exemple des services de médias sociaux comme Facebook ou Twitter. Il devrait l'aider à se positionner comme une porte d'accès unique à une multitude de services : jeux sociaux, informations, échanges avec ses amis… Le portail ambitionne d'ailleurs de renouer avec une croissance à deux chiffres, visant entre 7 % et 10 % d'augmentation de son chiffre d'affaires annuel entre 2011 et 2013. En 2009, ses revenus avaient décliné d'environ 13 %.

Jeux / Yahoo