Florent Steiner (Adopteunmec.com) : "Le succès du site s'est bâti grâce au bouche à oreille"

Difficile aujourd'hui de percer sur le secteur de la rencontre, surtout sans budget marketing. C'est pourtant ce qu'est en train de réussir Adopteunmec.com grâce à un ton décalé et un esthétisme post-moderne.

Quel est le concept d'Adopteunmec.com ?

Le concept du site est venue en entendant des amies discuter des sites de rencontres. Elles disaient se sentir agressées à force de recevoir des messages de n'importe qui. L'idée nous est donc venue de développer un site de rencontre qui permette aux femmes de décider de qui peut les aborder. Et pour casser avec l'image trop sérieuse des sites de rencontres, nous avons choisi un positionnement décalé. Comme sur un site marchand, nous proposons aux femmes de remplir leur panier d'hommes à câliner. Mais attention, nous n'avons pas une approche féministe, tout cela se veut humoristique dans le but de décomplexer les femmes et faire d'Internet un lieu de rencontres comme un autre.

 

Ce n'est donc pas un canular ?

Non, pas du tout. Les 250 000 comptes ouverts, la moitié par des hommes l'autre par des femmes, depuis notre lancement officiel en janvier dernier en témoignent. Le succès du site s'est bâti presque exclusivement sur le bouche à oreille. Notre positionnement et le graphisme du site ont surtout attiré des internautes de moins de 30 ans. Je crois que ce côté décalé leur a plu. Mais nous voyons maintenant arriver de plus en plus de gens de plus de 30 ans.

 

Comment financez-vous le projet ?

Nous avions lancé il y a trois ans un site de vente de matériel d'éclairage de studios photos qui nous a permis de financer le projet. Il y a quelques mois, nous avons réfléchi à lever des fonds, mais cela semblait compliqué. Difficile de convaincre des investisseurs alors qu'il se crée un site de rencontre par semaine et que les gros acteurs du secteur comme Meetic ou Match sont déjà bien installés. Aujourd'hui, nous avons acquis une certaine taille et le site s'autofinance grâce à la publicité. Nous allons donc continuer à le développer en restant indépendants. En ce moment, nous préparons le lancement d'options payantes pour les hommes.

Sites de rencontres