Il veut faire condamner Google, mais qui est Judah Klausner ?

L'inventeur américain Judah Klausner vient de porter plainte contre Google, Verizon et une demi douzaine d'autres sociétés pour violation de brevets après avoir déjà fait plier Apple, AOL et eBay. Portrait d'un procédurier.

Il a réussi à faire plier les plus grands groupes américains du Web et des télécoms et ne compte pas s'arrêter là. Après avoir vaincu Apple, eBay, AT&T et AOL, Judah Klausner veut désormais s'attaquer à Google et à l'opérateur Verizon qu'il accuse de violation de brevets. Sept autres sociétés américaines sont également visées par cette plainte, déposée par le PDG de Klausner Technologies mardi 26 août dans un tribunal du Texas.

Objet du litige : la technologie "Visual voicemail", qui permet à l'utilisateur d'un service de téléphonie d'interagir graphiquement avec une messagerie vocale comme il pourrait le faire avec des e-mails. Judah Klausner en revendique la paternité. Rien ne prédestinait pourtant ce new-yorkais de 56 ans, partisan d'Hillary Clinton (il a fait une donation de 500 dollars à la candidate malheureuse à l'investiture démocrate) à une carrière d'inventeur high tech.

Diplômé en 1973 de l'université de New York, c'est en 1976 que cet étudiant en musicologie fait connaissance avec la technologie. Alors que les premières calculatrices de poche commencent à peine à être commercialisées, Klausner imagine déjà ce qui deviendra l'ancêtre de l'assistant personnel (PDA), qu'il baptise "Electronic pocket directory". Le concept est simple : cet appareil électronique, semblable à une calculatrice et capable de tenir dans une poche, permet de stocker et afficher des numéros de téléphone, des adresses et des horaires de rendez-vous.

En juillet 77, Judah Klausner s'associe avec un autre étudiant de l'Université de New York, Robert Hotto, diplômé en physique, et dépose le brevet de l'Electronic pocket directory. L'invention de Klausner intéresse, au point que Sharp, Casio et Toshiba entre autres achèteront la licence de l'Electronic pocket directory pour commercialiser les premiers assistants personnels.

Apple, qui vient alors de commercialiser l'Apple 2 est également approché par Judah Klausner et Robet Hotto. Mais le co-fondateur du jeune fabricant d'ordinateur, Steve Jobs, se concentre exclusivement sur l'Apple 2, et ne donne pas suite aux propositions de Klausner et Hotto. Ironie de l'histoire, ce n'est qu'une quinzaine d'année plus tard qu'Apple commercialisera son premier PDA, le "Newton" après avoir dû s'acquitter de la licence de l'Electronic pocket directory.

En 2007, Apple entend de nouveau parler de Judah Klausner. Alors que l'iPhone débute sa commercialisation en Europe, Klausner attaque Apple pour violation de brevets. Judah Klausner reproche au groupe de Steve Jobs de n'avoir pas acheté la licence d'une autre de ses technologies, "Visual voicemail", pour laquelle l'inventeur a déposé une série de brevets depuis 1992.

Klausner n'en déjà plus à son coup d'essai dans un tribunal. Dès 2005, sa société, Klausner Technologies attaque AOL, qui propose un service de voice mail dans son offre de VoIP, pour la même raison. Time Warner, la maison-mère d'AOL préfére conclure un accord amiable avec Klausner plutôt que d'attendre la fin du procès.

En juin 2008 Apple suit finalement l'exemple d'AOL, tout comme son distributeur exclusif, l'opérateur AT&T, Comcast et eBay (propriétaire de Skype), poursuivis en même temps que le créateur de l'iPhone. Les sommes déboursés par ces géants du Web et des télécoms n'ont jamais été révélées. En décembre 2007 Klausner réclamait cependant 360 millions de dollars de dommages et intérêts à Apple.

L'issue de la nouvelle bataille juridique engagée contre Google et Verizon pourrait cependant différer des précédentes. Verizon a en effet anticipé la poursuite de Klausner en engageant une action devant un tribunal new-yorkais contre l'inventeur au début du mois d'août. L'opérateur américain estime en effet que le brevet sur lequel s'appuie Klausner Technologies n'est pas valide. La paternité du voice mail se jouera donc entre le Texas et l'Etat de New York.