Création d'une plate-forme anti-cybercriminalité européenne

Le commissaire européen Jacques Barrot en charge des Libertés, de la Justice et de la Sécurité et  la ministre de l'Intérieur française Michèle Alliot-Marie ont annoncé  mardi 28 octobre la création d'une plate-forme commune pour traquer la cybercriminalité en Europe. Placé sous l'égide d'EUuropol, elle sera dotée d'un budget de 300 000 euros. Son rôle sera de recueillir et centraliser les affaires criminelles organisées sur Internet et de coordonner les enquêtes entre services de police à l'international. Ses principales missions seront la lutte contre la pédopornographie, le terrorisme et le crime organisé en ligne. Europol a pour mission de centraliser des renseignements relatifs aux activités criminelles organisées et terroristes afin d'améliorer l'efficacité des services compétents des États membres.

Autour du même sujet