L'iPhone 5C plombe les résultats d'Apple

Le groupe a enregistré un bénéfice de 13,1 milliards de dollars au dernier trimestre 2013 et son chiffre d'affaires a augmenté de 6%, mais les ventes d'iPhones ont déçu.

L'annonce des résultats du troisième semestre 2013 d'Apple n'a pas convaincu. Et pourtant, le groupe s'en sort très bien et dépasse les prévisions des analystes en enregistrant un bénéfice net de 13,1 milliards de dollars, stable par rapport à l'année précédente. Quant au chiffre d'affaires il augmente de 6% à 57,6 milliards de dollars.

Mais la vente d'iPhones n'a pas atteint les espérances. Apple en a vendu un peu plus de 50 millions, contre un objectif de 54 millions fixé par les analystes. Ses deux nouveaux iPhones n'ont pas su convaincre autant que prévu, et l'iPhone 5C tout particulièrement n'a pas atteint les objectifs fixés. Par ailleurs, le géant californien vise, pour le premier trimestre 2014, un chiffre d'affaires de 42 à 44 milliards de dollars, contre des prévisions à plus de 46 milliards. Tim Cook a eu beau rappeler que l'iPhone débarquait tout juste sur un marché chinois au potentiel énorme, les investisseurs n'ont pas été convaincus. Résultat : dans les minutes qui ont suivi l'annonce d'Apple, le cours de l'action a chuté de près de 8% au Nasdaq.

Apple / Chiffre d'affaires