Assurmieux racheté par le géant britannique de l'assurance BGL

BGL est le deuxième acteur britannique du secteur à se lancer en France en 2010. Il reste désormais très peu de comparateurs d'assurance indépendants.

La mainmise des sociétés anglo-américaines sur le marché français de l'intermédiation d'assurances en ligne se poursuit. Dernier exemple en date, le rachat de Courtanet, éditeur notamment d' Assurmieux.com, par BGL, un poids lourd du secteur outre-Manche. Le groupe BGL est actif online comme offline et possède par exemple Comparethemarket.com. Il a réalisé 370 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009/2010 pour un bénéfice net de 55 millions.

De son côté Courtanet s'est lancé en 2005 en fournissant aux courtiers en assurance un logiciel de comparaison. La société s'attaque au grand-public en 2009 avec Assurmieux, un comparateur d'assurances auto, moto, habitation, santé et prêts. Il est suivi l'été 2010 par son pendant Créditmieux, dédié aux crédits à la consommation. Les derniers résultats disponibles de Courtanet indiquent en 2008 des pertes de 443 000euros, pour un chiffre d'affaires de 872 000 euros. Selon Gaël Duval, fondateur du concurrent JeChange.fr, "ce rachat rentre clairement dans une stratégie d'expansion des comparateurs anglais après l'arrivée de Confused, le numéro deux britannique".

 

BGL a en effet été précédé en France par l'éditeur de Confused.com, qui a ouvert en début d'année Lelynx.fr, comparateur d'assurances auto et de mutuelles santé. Parmi les leaders du secteur en France, Hyperassur (1,4 million de visiteurs uniques en octobre) a été racheté au printemps 2010 par l'assureur-vie américain Alico, lui-même racheté par le géant MetLife. Quant au numéro 1 du secteur, Assurland - dont l'audience dépasse légèrement celle d'Hyperassur - il appartient au groupe mutualiste Covéa (Maaf, MMA et GMF).

Assurland compte cependant retrouver son indépendance l'année prochaine. Une introduction en Bourse est prévue pour cela "à partir du deuxième trimestre et sous réserve de conditions de marché favorables", indique son PDG Stanislas Di Vittorio. Pour le moment, JeChange.fr, qui a attiré 200 000 visiteurs uniques en octobre, figure comme le dernier acteurs indépendant de taille significative sur ce marché. Il devrait réaliser 3 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année et atteindre la rentabilité.

Rentabilité / Chiffre d'affaires