L'éditeur de Bit.ly s'offre les vestiges de Digg pour 500 000 dollars

Le Washington Post avait déjà payé 12 millions de dollars pour recruter les équipes de Digg, et LinkedIn près de 4 millions pour ses brevets.

Triste sortie pour Greylock Partners et les autres actionnaires de Digg : après avoir investi 45 millions de dollars dans le site de partage d'informations, Digg est racheté par l'éditeur de Bit.ly, Betaworks, pour seulement 500 000 dollars. Générant encore 7 millions de visiteurs uniques par mois, la start-up créée en 2004 par Kevin Rose aurait reçu plusieurs offres de la part de différents acheteurs potentiels, mais a opté pour celle de l'éditeur du raccourciceur de liens Bit.ly, qui vient juste de lever 15 millions de dollars.


Toutefois, selon TechCrunch, cette acquisition à 500 000 dollars concerne uniquement le rachat du nom de domaine, des codes et des données de Digg. Pas de ses équipes : en mai dernier, le Washington Post aurait en effet payé 12 millions de dollars pour recruter quinze salariés de Digg. De son côté, LinkedIn - dont le cofondateur Reid Hoffman détenait des parts dans Digg - a payé près de 4 millions de dollars pour acquérir 15 brevets déposés par Digg, dont celui du bouton permettant de voter pour améliorer la popularité d'une actualité. Au total, on reste toutefois loin des 160 millions de dollars de valorisation attribués à Digg lors de son dernier tour de table.

Nom de domaine / Visiteur unique