Dépôt de plainte en ligne : un bilan contrasté

Testé dans deux départements depuis fin 2008, le dépôt de plainte en ligne ne convainc pas.

Quel bilan peut-on faire un peu plus de deux ans après le début de l'expérimentation du dépôt de plainte en ligne ? Selon un rapport commandé par le gouvernement, il est contrasté. D'un côté, les habitants des Yvelines et de la Charente-Maritime ont largement utilisé cet outil. Entre novembre 2008 et novembre 2010, 2 200 formulaires ont été déposés en ligne. Il s'agit de "pré-plaintes" permettant de prendre rendez-vous au commissariat pour déposer plainte en bonne et due forme. 91 % des demandes en ligne ont donné lieu à de véritables plaintes.

Mais ce rapport relève certaines difficultés. Ainsi, entre le dépôt en ligne et le rendez-vous au commissariat, "des indices utiles à l'enquête peuvent s'altérer". Par ailleurs, la moitié des internautes ne vont pas au bout du formulaire en ligne. Le gouvernement a donc décidé de poursuivre l'expérimentation pour se prononcer sur ce dispositif.

Gouvernement / Collectivités locales