Les blogs ont-ils encore un avenir ? Facebook m'a tué ? Pas si sûr...

Premiers coupables désignés du prétendu assassinat des blogs, les réseaux sociaux et les sites de micro-blogging. Au fil des années, ces deux types de plates-formes ont en effet proposé des services répondant plus efficacement à des besoins imparfaitement satisfaits par les blogs, comme le partage de photos personnelles. "Auparavant, il n'existait qu'une seule porte d'entrée sur le Web 2.0 : le blog", reconnaît Julien Braun, co-fondateur de la régie publicitaire Blogbang. "Aujourd'hui, les internautes ayant envie de partager des informations privées sont sur Facebook." 

 

Le phénomène des réseaux sociaux fait-il pour autant du mal aux blogs ? Non, assurent les acteurs du marché, qui préfèrent parler d'un rééquilibrage salutaire du blog. "Opposer les blogs, Twitter et Facebook n'a pas de sens", estime Julien Braun. Selon lui, Facebook et Twitter sont au contraire devenus des sources de trafic supplémentaires pour les blogs. "Auparavant, 80 % du trafic des blogs provenait uniquement de Google. Aujourd'hui, Twitter et Facebook constituent à eux deux près de 40 % de l'apport de trafic vers les blogs." 

 

Un trafic d'ailleurs perçu comme plus qualitatif que celui apporté par le moteur de recherche. "C'est la force de la recommandation sociale : une visite issue de Facebook sur un blog dure généralement plus longtemps et génère plus de pages vues qu'une visite issue de Google", affirme Frédéric Montagnon, co-fondateur et président d'Overblog, qui estime que l'audience de sa plate-forme (plus de 10 millions de visiteurs uniques en janvier selon Médiamétrie//Netratings) a crû de 40 % en un an.

Blog