La chute de l'action Facebook n'inquiète pas la Silicon Valley

Si en Bourse, l'action Facebook n'en finit pas de dégringoler, les investisseurs de la Silicon Valley restent optimistes, persuadés que cela ne va pas durer.

Wall Street continue de sanctionner l'action Facebook, dont le cours de l'action a diminué de 25% depuis son introduction en Bourse le 18 mai, mais les experts de la Silicon Valley semblent garder confiance en la capacité de Facebook à rebondir après cet échec relatif. Mary Meeker, ancienne analyse de Wall Street et associée au sein de la société de capital-risque Kleiner Perkins Caufield & Byers a ainsi expliqué au cours de la conférence "D: All Things Digital" que l'IPO de Facebook a créé "un véritable tsunami d'actions" mais qu'au-delà de ça, elle estime qu'il s'agit "d'une grande société qui s'en sortira très bien avec le temps." Même son de cloche du côté de Loic Le Meur, l'organisateur de LeWeb, qui a commencé à acheter des actions Facebook, trois jours après l'IPO, alors qu'elles étaient cotées à 32 dollars, et qui continue d'en acheter depuis ce jour, estimant désormais que c'est une "affaire".


Pour le Wall Street Journal, cette déconvenue boursière est une énième illustration des différences de points de vue qui existent entre Wall Street et les entrepreneurs de la Silicon Valley comme la chute des cours d'actions de sociétés telles que Zynga ou de Groupon ont pu le montrer. Et au-delà des performances de l'action, c'est le montant sans précédent ainsi levé et la valorisation de Facebook aux alentours de 100 milliards de dollars qui retiennent l'attention des investisseurs. Preuve de ce sentiment d'impunité à l'égard des déconvenues boursières, cette déclaration de Mark Pincus, le CEO de Zynga, qui confesse : "Je suis optimiste au sujet de ces sociétés, je ne cherche pas vraiment à savoir si les marchés les valorisent à leur juste valeur."


Mais les entrepreneurs du Web qui visent une IPO doivent tout de même composer avec la réalité de Wall Street. Le comparateur de voyages Kayak qui avait planifié son introduction en Bourse pour ce trimestre a préféré donner un coup de frein à son projet après l'épisode Facebook. Bloomberg rapporte ainsi que les dirigeants ont décidé d'atteindre que le marché se stabilise avant d'envisager l'opération...


cours action fb
La chute du cours de Bourse de l'action Facebook. © Nasdaq

Facebook / IPO