Roland Garros : peine alourdie pour Unibet en appel

La chambre d'appel du tribunal de Paris a confirmé, mercredi 14 octobre, l'interdiction faite à Unibet de proposer des paris sportifs sur le tournoi de tennis de Roland Garros. Unibet a d'ailleurs vu sa peine s'alourdir, l'opérateur de paris étant désormais condamné à verser 1,2 million d'euros à la Fédération française de tennis (FFT), contre 500 000 euros en première instance. Selon l'AFP, la chambre d'appel a en effet reconnu en plus la contrefaçon de la marque "Roland-Garros", qui n'avait pas été retenu en première instance en 2008. Unibet avait fait appel de cette décision (lire l'article La FFT obtient l'interdiction des paris sur Roland Garros en France, du 03/06/2008).

Juridique / Paris sportifs