Le Sénat US s'alarme de l'usage des données sur Facebook

Consternés par les nouvelles dispositions de Facebook en matière de protection des informations personnelles, les sénateurs américains Charles Schumer, Michael Bennet, Mark Begich et Al Franken ont adressé une lettre au patron du réseau social, Mark Zuckerberg, le 27 avril 2010. Les récentes modifications apportées par Facebook permettent en effet à tous les membres du réseau social d'avoir accès aux informations des autres membres concernant leurs centres d'intérêts, l'identité de leurs amis ou encore la ville où ils habitent, alors que l'accès était auparavant limité aux seuls amis. Autre récrimination : le fait que les annonceurs soient désormais autorisés à stocker des données concernant les membres du réseau social plus de 24 heures. Facebook répond pour sa part que son but est de faciliter la socialisation de ses membres. Les sénateurs appellent la Federal Trade Commission (FTC) à examiner le problème et à créer des règles d'utilisation des données privées sur les réseaux sociaux.

Etats-Unis / Facebook