Lycos : de sa grandeur à sa décadence C'est la vague du Web 2.0 qui submergera Lycos

iq, le service de questions / réponses lancé en 2006
iQ, le service de questions / réponses lancé en 2006 © Lycos

Finalement, la vague du Web 2.0 aura eu raison de Lycos. La société n'a pas su profiter de son expérience dans le communautaire, les pages hébergées et le chat.

 

La dernière tentative "Web 2.0" de Lycos, le moteur de recherche humain iQ lancé début 2006, n'aura pas suffi à redresser le groupe.

 

Sur les trois premiers trimestres 2008, Lycos Europe enregistrait une perte nette de 17 millions d'euros, doublée en un an. A noter que la seule filiale française était de son côté bénéficiaire depuis 2006.

 

Après de multiples plans sociaux et une solidité financière jamais retrouvée, Lycos devrait définitivement disparaître du Web européen le 15 février. La marque continuera d'exister aux Etats-Unis, son pays d'origine. La parenthèse européenne aura duré douze ans.

Lycos