Electronic Arts s'offre l'éditeur de jeux sociaux et mobile PopCap

Le numéro un mondial du jeu vidéo pourrait débourser jusqu'à 1,3 milliard de dollars pour racheter l'éditeur de "Bejeweled" et "Plantes contre zombies". Objectif : réaliser à terme plus d'un milliard de dollars de revenus sur le digital.

Electronic Arts se renforce dans le jeu en ligne. Le numéro un mondial du jeu vidéo a annoncé mardi 12 juillet le rachat de l'éditeur américain PopCapGames. L'opération sera réalisée en numéraire à hauteur de 650 millions de dollars et en titres Electronic Arts pour 100 millions. Selon les performances futures de PopCap, 550 millions de dollars supplémentaires pourraient s'ajouter, ce qui porte le montant maximum que pourra débourser EA aux alentours de 1,3 milliard de dollars.


Créé en 2000, PopCap Games s'est spécialisé sur les jeux sociaux et sur mobile, mais réalise aussi des titres pour consoles de jeux. Le premier jeu sorti par l'entreprise, "Bejeweled", est aussi l'un de ses titres phares : en dix ans, la franchise Bejeweled a vendu plus de 50 millions de copies toutes plates-formes confondues. L'éditeur est également à l'origine du populaire "Plantes contre zombies" sur iPhone. PopCap a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de plus de 100 millions de dollars dont plus de 80 % ont été réalisés sur le digital.


Si Electronic Arts est prêt à miser jusqu'à 1,3 milliard de dollars pour cet éditeur, c'est que le groupe n'a pas su réussir aussi bien sur les segments des jeux vidéo sociaux et sur mobile que sur celui des jeux vidéo classiques. Les deux premiers segments sont pourtant devenus stratégiques. Selon le cabinet Think Equity, ils ont atteint 5,4 milliards de dollars en 2010, soit 12,8 % du marché global des jeux vidéo (42,1 milliards) et pèseront 14,5 milliards de dollars en 2014 soit plus d'un quart du marché total. Avec l'aide de PopCap et de Playfish, un autre éditeur de jeux sociaux racheté en 2009 pour 400 millions de dollars, EA vise à terme un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars sur les médias digitaux.


Le rachat de PopCap intervient alors que l'un des pionniers des jeux sociaux, Zynga, prépare son introduction en bourse selon une valorisation comprise entre 15 et 20 milliards de dollars (lire le dossier Le business de Zynga à la loupe, du 06/07/2011).

Jeux / Social gaming