Une enquête US sur les données Google Street View

Le procureur général du Connecticut, Richard Blumenthal, a annoncé le 21 juin qu'il allait lancer une enquête dans une trentaine d'Etats afin de déterminer si Google a enfreint des lois, lorsqu'il a siphonné des données personnelles sur des réseaux sans fil du monde entier. Google prétend que la collecte de ces données a été faite par inadvertance. D'après Richard Blumenthal, plus de 30 Etats ont récemment participé à une téléconférence sur le sujet. Il ajoute que les consommateurs ont le droit de savoir quelles informations ont été collectées, pourquoi et comment, et que les Etats devront peut-être mettre en place des procédures pour éviter ce genre de fuites dans le futur.

En mai dernier, suite à un audit requis par l'Allemagne, Google a annoncé que ses voitures qui photographient les rues de la planète pour son service "Street View" avaient accidentellement collecté des données personnelles envoyées par les consommateurs sur les réseaux sans fil. Selon des experts en sécurité, ces données pourraient inclure des e-mails et des mots de passe. Richard Blumenthal indique que Google a coopéré à son enquête mais que "ses réponses soulèvent autant de questions qu'elle n'en résout". Lundi à Wall Street, l'action de Google perdait 2,29 %.

Juridique / Google