15 déclarations insolites d'Eric Schmidt, président de Google

Eric Schmidt Le président de Google est réputé pour n'avoir pas froid aux yeux. Il n'hésite en effet pas à être souvent téméraire dans ses déclarations. Jugez plutôt...

Eric Schmidt, ancien PDG de Google, est actuellement président du conseil d'administration. A l'origine, il était le "chaperon" des fondateurs Sergey Brin et Larry Page, mais étant donné qu'il est l'un des responsables qui s'exprime le plus, il a aussi tenu des propos controversés, provocants, voire tout simplement étranges.

Nous les avons rassemblés pour vous en donner un aperçu.

Sur la vie privée : "Si vous détenez un secret que vous souhaitez garder, peut-être que vous n'auriez pas dû vous conduire de manière à le créer."

A propos de la fameuse devise de Google, "Ne soyez pas mauvais" : "A mon arrivée, je me suis dit qu'il s'agissait de la règle la plus stupide qui puisse exister, parce qu'aucun livre ne parle du mal mis à part la Bible ou les livres de ce genre."

Sur la concurrence : "Notre stratégie marketing est de ne pas faire de concurrence."

Au sujet des capacités de Google : "Un jour, nous avons tenté de prévoir les mouvements de la bourse...puis nous nous sommes dit que c'était illégal. Alors nous avons arrêté."

1054590 10e eric schmidt google 6 2 milliards de dollars
Eric Schmidt. © Google

A propos de l'incroyable quantité d'informations personnelles rassemblées par Google : "Préféreriez-vous que quelqu'un d'autre les possède ? Y a-t-il un gouvernement auquel vous voudriez les confier ?"

Sur le fait que des gens apparaîssent dans Google Street View : "Avec Street View, les googles cars ne passent qu'une seule fois à un endroit, les gens peuvent donc se pousser."

Au sujet de la chance : "Aujourd'hui, la réussite se calcule. On peut la provoquer de manière électronique."

A propos des recherches Google: Je pense que la plupart des gens n'ont pas envie que Google réponde à leurs questions. Ils veulent que Google leur dise ce qu'ils devront faire par la suite."

Sur ce que les gens veulent : "Les marques sont une solution, pas un problème. Elles permettent de remplir les fosses septiques... Les affinités avec les marques sont établies depuis longtemps. Elles sont tellement essentielles aux êtres humains qu'elles ne sont pas prêtes de disparaître. Il doit y avoir un facteur génétique dans l'histoire."

Au sujet du ciblage individuel : "La technologie aura tellement évolué qu'il sera extrêmement difficile pour les gens de regarder ou de consommer quoi que ce soit sans que cela ait été, d'une façon ou d'une autre, pensé pour eux."

Sur le système d'exploitation Android : "Pas sécurisé ? Il l'est bien plus que l'iPhone."

Sur le fait d'être étrange : "La politique de Google est de toujours savoir où se situe la limite."

A propos de l'utilisation des Google Glass : "Bien sûr, la façon dont les gens vont utiliser cet outil est sujette à discussion. Il  y a un temps pour porter les Google Glass et un autre pour les ôter, si vous voyez ce que je veux dire."

Sur la NSA : L'espionnage existe depuis des années, la surveillance également. Je ne vais pas me prononcer sur ce sujet ; la nature de notre société est ainsi faite."

Sur le réchauffement climatique : "Les médias s'emmêlent les pinceaux parce qu'ils n'accordent aucun crédit aux faits, et les politiques d'intérêts générales s'embrouillent parce qu'elles ne s'intéressent pas à l'innovation."


Article de Jillian D'Onfro, Traduction de Floriane Wittner, JDN

Voir l'article original : The 15 Wildest Things Google Chairman Eric Schmidt Has Ever Said

Autour du même sujet