Les barrières socio-culturelles perdurent sur le Web

Une "enquête sociologique en ligne" s'intéresse aux comportements sociaux sur le Web. Selon cette étude, menée par la société de conseil FaberNovel, la Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération) et le laboratoire d'usages Orange Labs, les internautes n'exposent pas sur le Web la tristesse, la colère ou la maladie. L'important étant de mettre en avant une image de soi joyeuse et festive. C'est particulièrement vrai dans les photos qu'ils mettent en ligne. L'enquête relève aussi que les frontières socio-culturelles se maintiennent sur le Web. Sur les réseaux sociaux par exemple, on choisit des "amis" ayant le même profil. Mais les résultats de cette étude sont à prendre avec précaution, de l'aveu même de leurs auteurs. Car les personnes qui ont participé ne sont pas représentatives de la population internaute française, avec notamment 74 % d'hommes et beaucoup de jeunes.

Autour du même sujet