Facebook : vers une introduction en bourse de 100 milliards de dollars en 2012

Facebook 100 milliards IPO Selon CNBC, Facebook pourrait faire son entrée en bourse début 2012 et serait valorisé 100 milliards de dollars, alors même que le réseau social est en décroissance dans les pays développés.

Facebook serait désormais valorisé près de 100 milliards de dollars et pourrait faire son entrée en Bourse au cours de 4 premiers mois de 2012. C'est ce que révèle la CNBC qui précise que le dossier d'introduction en Bourse pourrait être remis à la SEC dès le mois d'octobre. La banque Goldman Sachs, qui gère près d'1,5 milliard de dollars de parts dans le réseau social pour des investisseurs privés, est fortement pressentie pour mener cette entrée en Bourse. 


La banque américaine avait investi près de 500 millions de dollars dans Facebook en Janvier dernier, valorisant ainsi le réseau social près de 50 milliards. Le réseau social est aujourd'hui valorisé presque le double. Sur le second marché ("Secondary market"), composé notamment de plateformes comme SharesPost où les employés et les premiers investisseurs peuvent vendre leurs parts, Facebook est valorisé près de 80 milliards de dollars. 


Plusieurs facteurs poussent actuellement le réseau social à s'introduire en Bourse, avec tout d'abord la présence de la banque d'affaire au capital, qui s'impatiente. Autre point important, le fait que Facebook devrait atteindre cette année la limite des 500 actionnaires autorisés dans son capital. Enfin la firme souhaite bénéficier du boom grandissant pour les valeurs technologiques, après les introductions réussies de LinkedIn et Yandex, et alors que Groupon prépare son entrée en Bourse pour une levée estimée à 750 millions de dollars. 


Facebook n'a pas non plus intérêt à attendre davantage vu l'évolution de sa base de membres. Selon une étude du site InsideFacebook, le réseau social serait en décroissance dans les pays développés. Il aurait perdu 6 millions de comptes aux Etats-Unis rien qu'en mai, où il atteint désormais 149,4 millions de membres contre 155,2 millions auparavant. Une baisse plutôt significative et surtout la première aux US. Idem au Canada où le nombre d'utilisateur est en baisse de 8%. L'Europe connait également une diminution du nombre d'utilisateurs, alors qu'à l'inverse  le Brésil et l'Indonésie sont en plein boom. Le site continue donc de progresser en dehors des pays occidentaux et devrait bientôt compter près de 700 millions d'utilisateurs.

Réseau / Facebook