Facebook abandonne ses "Facebook Credits" pour les monnaies locales

Le réseau social vient d'annoncer que sa monnaie virtuelle, les Facebook Credits, allait disparaître et qu'elle serait remplacée par les véritables devises.

Afin de simplifier l'expérience d'achat de ses membres, Facebook vient d'annoncer qu'il allait abandonner la monnaie virtuelle qu'il avait lancée en 2009, les Facebook Credits, au profit des vraies devises. La raison invoquée ? De plus en plus de jeux utilisent leur propre monnaie virtuelle, contraignant les utilisateurs à convertir leur argent par deux fois. "En soutenant les prix en monnaie locale, nous espérons simplifier l'expérience d'achat, donner plus de flexibilité et rendre plus facile l'accès aux utilisateurs de Facebook dans le monde qui préfèrent payer les applications et les jeux dans leur monnaie locale." Facebook n'a pas encore communiqué sur le calendrier d'arrêt des Facebook Credits.

Autre nouveauté annoncée, la possibilité pour les développeurs de monétiser leur application grâce au système d'abonnements, en s'assurant des revenus récurrents. Une fonctionnalité qui sera mise en place à partir de juillet.


Ces deux décisions semblaient être un passage obligé pour le réseau social qui a du mal à monétiser l'univers de ses applications au regard de sa formidable audience. En particulier, les Facebook Credits n'ont jamais véritablement décollés. Si cette source de revenus a représenté 15% de son chiffre d'affaires en 2011, 80% proviennent du seul Zynga. En ouvrant sa plateforme aux monnais locales, Facebook espère donc dynamiser les achats sur son réseau. Car plus que jamais depuis son introduction en Bourse, Facebook doit montrer qu'il est capable de monétiser ses 900 millions d'utilisateurs.

 

Facebook / Monnaie virtuelle