Protection des données : Facebook clarifie sa politique de confidentialité

La modification des conditions d'utilisation de Facebook, fin août, avait été critiquée. Le réseau social amende sa proposition pour rassurer les internautes.

Le 26 août dernier, Facebook a décidé de changer ses conditions d'utilisation, provoquant un tollé parmi les organisations de protection de la vie privée. Six d'entre elles portent alors plainte auprès de la Federal Trade Commission (FTC). La raison principale : la nouvelle politique autorise le réseau social à "utiliser systématiquement, et sans leur consentement, les images et noms des utilisateurs de Facebook pour des publicités".  Avec ce nouveau texte, Facebook cherche à se prémunir de nouvelles plaintes : le réseau social, accusé d'avoir utilisé les mentions "J'aime", les noms ou les portraits d'utilisateurs à des fins publicitaires sans leur consentement, a été condamné quelques temps plus tôt à payer une amende de 20 millions de dollars. La proposition vient finalement d'être modifiée par le réseau social.

Si Facebook cherche à rassurer ses utilisateurs, ses pratiques ne changent pas. Seules des "clarifications" sont apportées. "Nous voulons que vous sachiez que rien dans cette mise à jour n'a changé nos politiques et pratiques en matière de publicité", assure Erin Egan, responsable de la protection des données chez Facebook, dans une note de blog. Le réseau social peut encore "utiliser systématiquement, et sans leur consentement, les images et noms des utilisateurs de Facebook pour des publicités". Cependant, les utilisateurs "ont le contrôle sur les informations partagées dans ce type de publicité". Seules les personnes qu'ils ont autorisé à voir leurs mentions "j'aime" verront apparaître des publicités sociales. Aussi, il est aussi possible de demander à ne pas apparaître dans le cadre de ce type de publicité. Si les publications privées des internautes ne peuvent être partagées sans leur consentement –ils en restent propriétaires-, elles peuvent toutefois être utilisées à des fins publicitaires, afin de permettre aux annonceurs de diffuser auprès de ces internautes des bannières ciblées.

Facebook