Google transfère son moteur de Pékin à Hong-Kong


En conflit depuis plusieurs mois avec la Chine, Google reroute désormais les internautes locaux vers son site hongkongais.


Plutôt que de quitter la Chine, Google reroute depuis lundi soir les internautes chinois sur son site de Hong-Kong. Ainsi lorsqu'un internaute tape dans son navigateur 'google.cn,' la page qui s'affiche est celle de 'google.com.hk'. Une subtilité qui ne change pas le quotidien des internautes chinois puisque les sites censurés par le gouvernement restent bloqués.

Pour le moment, tous les autres services du géant américain fonctionnent comme si ne de rien n'était depuis la Chine. Le retrait définitif de Google semble finalement ne pas être au programme, Google ayant affirmé vouloir conserver ses bureaux en Chine. 

Cependant, le maintien de Google en Chine dépendra "de la capacité des Chinois à se connecter sur google.com.hk", selon David Drummond, le vice-président en charge des développements institutionnels et des problématiques juridiques du groupe, qui craint que le gouvernement chinois ne coupe l'accès au moteur. Comme il le fait déjà avec Youtube.

Google / Chine