Google ferme Orkut, son premier réseau social

Orkut, le Facebook de Google ferme ses portes après 10 ans d'existence au moment où Google semble abandonner le marché des échanges sociaux et repositionner Google+.

Orkut c'est fini. Le premier réseau social de Google va fermer ses portes le 30 septembre prochain après 10 ans d'existence et sa création par un employé de Google sur ses 20% de temps consacrés à un projet personnel. Fidèle à sa tradition, Google stoppe ainsi un service qui n'a pas atteint la masse critique, à l'instar de feu Google Reader (et de bien d'autres). Le groupe se reposera donc sur ses 3 piliers que sont Youtube, Blogger et Google+ pour mettre en oeuvre sa stratégie sociale. Créé en même temps que Facebook, le brésilien Orkut était populaire dans son pays d'origine et en Inde, jusqu'à compter 100 millions de membres en 2011. Mais même au Brésil, Orkut avait été dépassé par Facebook il y a deux ans et perdait petit à petit de son activité, jusqu'à ne lus représenter que 1,6% du temps consacré aux réseaux sociaux fin 2012 au Brésil, contre 93% pour Facebook, selon Comscore.

Pour contrer Facebook, Google mise donc principalement sur Google+, et ses plus de 300 millions d'utilisateurs par mois. Mais de l'aveu même de Larry Page, Google+ n'a pas eu le succès escompté. Au point que son responsable, Vic Gundotra a quitté le groupe en avril dernier. Depuis, un repositionnement du service semble s'opérer. Créé pour être un concurrent direct de Facebook, Google+ devient de plus en plus le compte utilisateur central des services Google. L'année dernière, il est par exemple devenu indispensable de se loguer sur son compte pour poster ou commenter des vidéos Youtube. Mark Zuckerberg peut dormir tranquille, pour le moment.

Blog / Mark Zuckerberg