Qui demande à Google de supprimer des contenus ? Les plaignants de l'industrie musicale

Emi, Universal, Sony et Warner, ces quatre là brassent plusieurs milliards de dollars chaque année, comptent dans leurs rangs les plus grands artistes mondiaux et... figurent également parmi les principales victimes du piratage.

 

Pour s'organiser, ils n'hésitent pas à se regrouper en lobbies à l'instar de la RIAA (Recording Industry Association of America) et du BPI (British Phonographique Industry) qui opèrent respectivement du côté américain et anglais. Sur les 12 derniers mois, ils ont demandé à retirer plus de 1,5 million d'URL.

 

Les plaignants de l'industrie musicale
RangAyant droitNombre d'URLDomaines concernés
Source : Google
1RIAA 497 0816 848
2BPI 477 170108
3Universal Music Ltd200 533242
4Sony Music Entertainment192 742167
5Warner Music Group104 353176

 


 

Microsoft / Google