Comment les patrons du Net voient Internet en 2012 Self-cial service

andrew buckman, managing director, webloyalty
Andrew Buckman, managing director, Webloyalty © IMC

L'internet en 2012 sous le signe du "self-cial service" : le self service social – comment auto-diagnoser ta vie avec l'aide de ton réseau avant de faire appel aux bons professionnels. Ta santé, tes finances, ta carrière, ta famille, ta voiture... tout est géré à partir du device dans ta poche et toutes tes décisions sont guidées par les expériences de tes amis grâce au suivi live de ta life sur internet.

 

5h52. Le réveil sonne pour interrompre ton cycle de sommeil au moment optimum et met à jour ton dossier en ligne avec la qualité et la durée de ton sommeil, ta puce NFC transmet ta pression sanguine, ton pouls, ton taux de cholestérol et ton niveau de sucre à ton serveur et les résultats sont publiés sur ton profil. Le dîner IMC de la veille a fini tard et tu as légèrement abusé des petits fours...

 

Une alarme sonne ; Jean-Michel a vu ton état et t'envoie un bloody mary virtuel... Tu te pèses et tu notes que, malgré la soirée, ton IMC a baissé – tu te félicites jusqu'à ce que tu vois que tu es toujours dans la moyenne haute de ton entourage. Tu décides de monter un créneau avec ton appli "Sport-@-homme" ce matin.

 

Toutes tes décisions sont guidées par les expériences de tes amis

8h00. Tu quittes la maison à la bourre, c'est le premier du mois et tu n'as pas renouvelé ta Carte Orange alors tu le fais à partir de l'Application sur ton téléphone, 2 clics et c'est fait – juste à temps pour mettre à jour ta puce NFC et passer le tourniquet. Tu trouves une place assise et t'es bien content car tu te sens vidé, ce n'est pas juste dû à la soirée, ça fait un moment que tu te sens comme ça. Alors du métro, tu te connectes à ton forum santé préféré et tu parles de tes symptômes, tu reçois pas mal de conseils et tu décides d'aller faire un test d'effort mais tu ne sais pas encore où. Tu lances la question vite fait car c'est ton arrêt.

 

8h43. Tu arrives à ton bureau un peu en avance pour finir ton étude de cas sur la monétisation : un homme approchant la quarantaine qui se sert de pas mal des applis de ta boite, tu connais ses habitudes sportives, son état général de santé, même l'heure à laquelle il se réveille et s'il a bien dormi. Tu sais qu'il se pose les questions typiques de sa génération, mais en plus tu sais qu'il se les pose là, maintenant, ce matin même.

 

Tu lui envoies une mise à jour gratuite de ses applications avec un lien vers des nouvelles applis payantes, tu cibles de la publicité pour les clubs de sport à côté de son travail et dans son quartier, tu vends ses coordonnées à un coach santé et tu boucles ta présentation pour ton chef.

Web 2.0