Jeux d'argent : près de 3000 sites resteront illégaux

Malgré l'ouverture annoncée pour l'été du marché des jeux d'argent en ligne, il devrait encore subsister environ 2 700 sites illégaux de casino et de paris sportifs, selon une étude du Monaco IGaming Exchanges, le salon des jeux en ligne. Ces sites, qui n'obtiendront pas de licence d'opérateur de jeux d'argent devraient continuer à générer du chiffre d'affaires en France, malgré les menaces de filtrage du gouvernement : l'étude estime leurs revenus cumulés à 450 millions d'euros en 2011, soit une perte d'environ 34 millions d'euros pour l'administration fiscale. 2 millions de joueurs fréquenteraient actuellement les sites de jeux d'argent, pour un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros et une perte de recettes fiscales de l'ordre de 112 millions d'euros.

Paris sportifs / Jeux