Après Wizzgo, le Nouvel Obs met son magnétoscope en veille

Pour ne pas avoir à subir le même sort que Wizzgo, "Le Nouvel Observateur" vient de fermer son service d'enregistrement en ligne des chaînes de la TNT, accessible sur Teleobs.com. Dans un entretien à l'AFP, le directeur de la publication de l'hebdomadaire, Denis Olivennes, explique avoir pris la décision de fermer son service afin de prévenir toute poursuite judicaire à son encontre. Selon "Les Echos", le site du Nouvel Observateur était menacé de poursuites par TF1 et M6. 

Recordme.tv, le site qui fournit la plate-forme technique utilisée par l'Obs n'est plus accessible non plus. "Le Nouvel Observateur" indique cependant vouloir négocier avec les chaînes de télévision pour parvenir à un accord qui lui permettrait de proposer à nouveau son service d'enregistrement.

Mercredi 26 novembre, le magnétoscope virtuel Wizzgo a décidé de stopper son activité après avoir été condamné par le tribunal de grande instance de Paris à verser 480 000 euros de dommages et intérêts à Métropole Télévision et ses filiales, éditrices des chaînes M6 et W9. Wizzgo s'était également vu refuser, par voie de justice, le droit  d'enregistrer les chaînes de France Télévisions, TF1 et NT1. La start-up, lancée en mai 2008, affirme compter 400 000 utilisateurs à son service d'enregistrement.

Juridique / M6