Le PMU va séparer ses activités en ligne de ses activités physiques

Le PMU va bientôt séparer ses activités de paris en ligne de celles de son réseau physique, pour ne pas se voir accusé par ses concurrents d'abus de position dominante.

Selon le site iGamingFrance, le PMU s'apprêterait à séparer ses activités de Paris en ligne de celles en dur. Cette décision a été prise suite une recommandation de l'Autorité de la concurrence. Le secrétaire général du PMU, Pierre Pagès, a confirmé avoir fait des propositions pour arriver à une séparation "des bases de données clients issues de son activité de monopole et de son activité de paris hippiques en ligne ". 


Cité par iGamingFrance, il a également ajouté que cette séparation "s'accompagnera d'une séparation fonctionnelle de ses équipes commerciales entre ces deux activités".La demande de l'Autorité de la concurrence avait notamment pour objectif d'assurer que le marché français, suite à son ouverture du secteur des jeux en ligne, permettait une réelle concurrence, sans abus de position dominante.

Paris sportifs / Jeux d'argent