Les frasques des bleus profitent aux moteurs de recherche


Les requêtes des internautes dans les moteurs concernant les polémiques liées à l'équipe de France sont près de 5 fois plus nombreuses que celles liées aux matchs.

Si la Coupe du monde ratée de l'équipe de France de football a mécontenté ses sponsors, elle a au contraire dopé l'audience des moteurs de recherche. Selon une étude d'AT Internet menée entre le 1er et le 20 juin, les internautes se sont plus passionnés pour les problèmes internes qui ont secoués les bleus que pour leurs résultats sportifs. Ainsi, le nombre de recherches associées à l'équipe de France de football dans les moteurs a été multiplié par près de 5 le samedi 19 juin par rapport au vendredi, le lendemain de la rencontre perdue contre le Mexique. Le nombre de requêtes étaient encore 3 fois plus élevées le dimanche que le vendredi.

Le week-end du 19-20 juin a notamment été marqué par l'annonce de l'altercation entre Nicolas Anelka et le sélectionneur, puis son exclusion. Le joueur a d'ailleurs été au centre des intérêts des internautes durant ce week-end, puisque 8 recherches sur 10 des visites moteurs liées aux bleus provenaient d'une requête sur son nom. Le nom du sélectionneur, autre partie prenante de l'affaire, Raymond Domenech, représente quant à lui 17,7% des requêtes.

Autour du même sujet