Confidentiel : LinkedIn exclut l'application du français Pealk de son écosystème

LinkedIn a décidé d'interdire l'accès à son API à la start-up française spécialisée dans la chasse de tête sur...LinkedIn. L'application Pealk ne sera plus disponible à compter du 26 juin.

L'application Pealk, spécialisée dans la recherche de professionnels sur LinkedIn à desitnation des commerciaux et chasseurs de tête, disparaîtra de LinkedIn le 26 juin, a annoncé LinkedIn à la start-up française. "Les raisons qui ont poussé LinkedIn à suspendre nos négociations pour un partenariat ne sont pas claires. Cette décision nous a énormément surpris", explique au JDN Anthony Simon, cofondateur de la société. Pour Pealk, cette décision du réseau social professionnel va à l'encontre de sa politique d'ouverture.

Mais la start-up n'est pas pour autant enterrée. Elle souhaite poursuivre son développement en envisageant de s'intégrer à d'autres plateformes, comme Viadeo, Xing, Branchout, Beknown, ou Monster. Fondée en mars 2011, Pealk fait parti des sociétés accueillies au Neuilly Lab (lire l'article "Pealk part à la chasse sur LinkedIn", du 17/04/2012).

Web 2.0 / Linkedin