Un milliardaire accusé de délit d'initié autour de Mamma.com

Le propriétaire du club américain de basket-ball Dallas Mavericks, Mark Cuban, a été inculpé lundi 17 novembre de délit d'initié par la Commission des opérations de Bourse (SEC). Selon l'AFP, Le milliardaire texan est poursuivi pour avoir vendu, en 2004, 600 000 actions du moteur de recherche Mamma.com. Mark Cuban aurait à l'époque profité d'informations confidentielles sur la prochaine augmentation du capital de la société.

Le milliardaire, qui a fait fortune dans l'Internet (il fut l'un des investisseurs de Grokster et de Weblogs Inc.), avait à l'époque été invité par Mamma.com à participer à son augmentation de capital. Sachant que de nouvelles actions allaient être mises sur le marché à un prix moins élevé qu'au dernier cours de clôture, il aurait revendu toutes ses actions Mamma.com, avant qu'elles ne perdent un peu plus de 9 % de leur valeur, une fois l'annonce de l'augmentation de capital rendue publique.

Le gendarme américain de la bourse accuse Mark Cuban d'avoir  violé deux chapitres de la loi de 1933 et de celle de 1934 sur les opérations de Bourse en vendant ses actions alors qu'il était tenu au respect de la confidentialité par Mamma.com. La SEC veut donc le faire condamner à payer des amendes, mais également à rendre les 750 000 dollars qu'il avait réussi à ne pas perdre en revendant ses actions. Mark Cuban s'est contenté d'affirmer sur le site des Mavericks que les arguments de la SEC sont faux.

Juridique / Moteur de recherche