Bruxelles valide le rachat de Skype par Microsoft

L'Union européenne estime que le rapprochement entre Skype et Microsoft n'entravera pas la concurrence de manière significative.

La Commission européenne a accordé vendredi 7 octobre son feu vert au rachat de Skype par Microsoft. Selon l'organe exécutif de l'UE, ce rapprochement ne devrait pas avoir de conséquences significatives sur la concurrence en Europe. "Les activités des parties se chevauchent essentiellement sur le segment des communications vidéo, où Microsoft est présente avec Windows Live Messenger. Aucun problème de concurrence ne se pose toutefois sur ce marché en expansion, sur lequel sont actifs de nombreux fournisseurs, parmi lesquels Google", note la Commission dans un communiqué. L'agence fédérale américaine en charge de la concurrence avait déjà donné son accord concernant ce rachat à la fin du mois de juin dernier. Cette opération, qui tourne aux alentours de 8,5 milliards de dollars représente la plus grosse acquisition de l'histoire de Microsoft.

 

Microsoft / Google, Yahoo, Microsoft