Google propose un outil de paiement à la presse américaine


La tension autour de Google News est à son comble entre Google et la presse américaine, qui subit de graves difficultés financière. Pour aplanir la situation, Google propose aux éditeurs un outil de paiement pour vendre leurs articles.

Accusé par la presse américaine de parasiter ses ressources publicitaires via Google News, Google s'était engagé cet été à plancher sur des solutions pour aider les sites de presse à monétiser leur audience. Et il semble que la première ait vu le jour. Selon le Nieman Journalism Lab, basé sur le campus de Harvard, Google aurait présenté à la Newspaper Association of America (Association des journaux américains) un système de paiement en ligne leur permettant de faire payer leurs articles. Le centre de réflexion sur les médias ne précise pas si cet outil est Google Check Out, le système de paiement de Google.

Cette solution a déjà été évoquée par son PDG Eric Schmidt en avril dernier. "Vous serez forcés, que vous le vouliez ou non, à avoir un composant publicitaire important, ainsi qu'un système de micro-paiements et de paiement traditionnel", avait-il expliqué aux éditeurs.

Du côté des éditeurs, la fronde anti-Google News est menée par le magnat des médias Rupert Murdoch, notamment propriétaire du Wall Street Journal, qui se demandait il y a peu : "Doit-on permettre à Google de puiser gratuitement dans nos journaux ? Peut-on indéfiniment accepter de le voir piller nos droits d'auteur ?". Le mois dernier, le New York Times révélait le projet de Rupert Murdoch de rallier la presse américaine autour d'un consortium qui ferait payer ses contenus sur Internet. 

Google / Media