Internet s'invite dans la présidence Obama

La campagne Obama s'étant montrée très active sur le Web, les internautes n'en attendent pas moins de leur futur président et réclament qu'Internet joue un rôle majeur dans son mandat. Le démocrate semble pour l'instant s'y plier. Ses actions seraient même le signe d'un changement dans la communication gouvernementale américaine.

Barack Obama, le premier président doté de pages MySpace et Facebook, a ainsi intensifié sa présence sur le Net depuis son élection, en créant un site baptisé Change.gov. Ce site propose des informations sur la période de transition qui durera jusqu'au 20 janvier, mais permet également de déposer sa candidature pour travailler dans la nouvelle administration. Barack Obama souhaite également donner cinq jours à ses compatriotes pour commenter via Internet, avant qu'il ne les signe, tous les projets de loi non urgents. Il prévoirait de plus de nommer un CTO (chief technology officer) pour le pays.

Etats-Unis