Youtube dévoile brièvement son offre VoD


La plate-forme vidéo de Google a accidentellement rendu publique son offre de vidéo à la demande, qui propose de louer une centaine de films, documentaires et émissions TV.

Youtube serait sur le point de lancer son offre de vidéo à la demande. Le service de partage vidéo de Google a dévoilé par erreur pendant quelques jours une page dédiée à la location de contenus, retirée par la plate-forme au cours du week-end du 24 au 25 avril. Un lancement public de ce service pourrait intervenir rapidement aux Etats-Unis.

Une centaine de films, de documentaires et d'émissions télévisées étaient accessibles, pour des prix allant de 0,99 à 3,99 dollars. Il était possible de louer les vidéos pour des durées allant de 24 heures à une semaine. Les internautes pouvaient payer leurs films en utilisant le service de paiement en ligne du groupe, Google Checkout, concurrent de Paypal.

Depuis l'automne 2009, la plate-forme vidéo serait en négociations avec plusieurs studios de cinéma, parmi lesquels Lions Gate Entertainment, Sony, MGM et Time Warner (lire l'article Youtube veut tester les services premium avec la VoD, du 03/09/2009), pour proposer leur catalogue à la location.

Cette offre de contenus premium doit, ajoutée à ses revenus publicitaires, permettre à Youtube d'atteindre la rentabilité. Selon des estimations des analystes du Credit Suisse, Youtube aurait perdu 470 millions de dollars en 2009 pour un chiffre d'affaires de 240 millions de dollars.

Au mois de janvier dernier, Youtube avait déjà proposé pendant une dizaine de jours de louer cinq des films sélectionnés au festival américain du film indépendant de Sundance. Selon le "New York Times", ces films avaient été loués 2 684 fois, représentant un chiffre d'affaires de 10 709 dollars. Pas encore de quoi concurrencer les champions américains du secteur comme Apple ou Netflix.

Google / Rentabilité