Philippe Rodriguez (Bitcoin France) "La conférence Euro Bitcoin s'adresse avant tout aux néophytes"

Le fondateur de l'association Bitcoin France organise la conférence Euro Bitcoin, dont le JDN est partenaire, le 8 octobre prochain à Paris.

2032528 nous serons tres fermes vis a vis de ceux qui attaquent le bitcoin
Philippe Rodriguez, fondateur de l'association Bitcoin France. © S. de P. Avolta Partners

JDN. Pourquoi organiser une grande conférence sur le Bitcoin à Paris ?

Philippe Rodriguez. Jusque-là, les événements dédiés au Bitcoin organisés à Paris étaient principalement tournés vers la population "geek", qui connaît déjà le bitcoin, son fonctionnement et ses possibilités. C'est un environnement très communautaire. La conférence Euro Bitcoin vise au contraire à faire connaître ce type de technologies auprès des néophytes. Elle est organisée par les associations française, suisse et belge qui font la promotion du secteur de la crypto-monnaie, et plus particulièrement du bitcoin. Nous voulons attirer les banques, les assureurs : les entreprises plus traditionnelles, en somme. Nous attendons entre 100 et 150 personnes à la conférence, parmi lesquels 20% de spécialistes et 80% de néophytes : des professionnels qui se demandent comment le Bitcoin pourrait changer la donne dans leur secteur d'activité.

Seront présents des députés, des codeurs, des start-uppers, des marchands, des philosophes et des économistes. Nous voulons créer un espace de débat autour du Bitcoin, et surtout faire intervenir différents points de vue sur le sujet. La conférence ne sera pas un endroit dédié à la promotion du Bitcoin. Nous nous poserons des questions et amènerons différentes idées à se confronter.

 

Qu'est-ce que les professionnels des secteurs traditionnels pourront retirer de la conférence ?

"Réduire les coûts grâce au Bitcoin"

Le but est de leur faire découvrir quels types de nouveaux services ils pourraient imaginer grâce au Bitcoin et aux monnaies virtuelles, ou bien comment ils pourraient rénover des services existants par leur biais, pour économiser des coûts et proposer des prix beaucoup plus compétitifs. C'est notamment une piste très intéressante pour les banques. A l'instar de ce qui s'est passé avec l'Internet, ou avec la musique, on sait que ces technologies ont un potentiel de destruction très fort. Mal maitrisées, elles peuvent engendrer des ruptures difficiles à gérer pour les industries. Mais bien maitrisées, elles peuvent au contraire engendrer la création de nouveaux services, capables de révolutionner certains secteurs et de diminuer les coûts dans divers domaines.

 

Quels seront les temps forts de la conférence ?

Jacques Attali en ouverture

D'abord, l'intervention économique mais aussi philosophique et de Jacques Attali, en ouverture. Il se demandera si une monnaie peut être réellement libre, sans intermédiaire, adossée à une communauté. Il a beaucoup travaillé aussi dans le domaine des microcrédits et défend l'idée d'une finance et monnaie mondiale très universelle. Nous accueillerons aussi Jim Harper, de la Bitcoin Foundation, ainsi que Jeff Garzic, l'un des lead développeurs du Bitcoin. L'intervention de Laurence Parisot, qui travaille beaucoup sur les sujets de régulation, est également très attendue. Nous accueillerons aussi des députés qui s'intéressent au Bitcoin, comme Laure de la Ruaudière, ou bien des entrepreneurs qui se penchent sur le sujet. Plusieurs investisseurs viendront également donner leur avis, comme Martin Mignot, d'Index Ventures, ou Nicolas Debock, d'XAnge Private Equity.

 

La conférence Euro Bitcoin aura lieu à la Bibliothèque nationale de France, à Paris, le 8 octobre. Les participants doivent s'inscrire en ligne.

Philippe Rodriguez dirige Avoltapartners (anciennement Dixmillevolts), une banque d'affaires (m&a boutique) pour les jeunes entreprises innovantes. Il a créé et cédé cinq entreprises et a été aussi directeur de business unit chez Microsoft France, où il a passé huit années. Il a été le fondateur et CEO de Mixcommerce, un opérateur de Commerce Electronique Délégué, cédé au Groupe La Poste en 2012. Philippe Rodriguez est aussi cofondateur, vice-président et trésorier de l'EBG, une communauté professionnelle de 130 000 professionnels du digital qui rassemble plus de 650 entreprises. Il est diplômé du MBA de l'École Supérieur de Commerce de Paris et de l'École Internationale des Sciences du Traitement de l'Information.

Autour du même sujet