Les ventes d'iPhone explosent dans le monde, celles d'iPad flanchent encore

Si les ventes d'iPad continuent de souffrir, Apple connaît un succès extraordinaire avec ses iPhone. Le groupe enregistre des résultats historiques sur le troisième trimestre.

 "Nous vendons tous les iPhone que nous fabriquons". A entendre Tim Cook, Apple pourrait même en produire davantage, il n'aurait aucun mal à les vendre. Pour la présentation des résultats du troisième trimestre, Apple a présenté des résultats en hausse de 12%, à 42,12 milliards de dollars, pour un bénéfice de 8,5 milliards (+13,3%). Un record bien au-delà des prévisions des analystes, qui étaient de 39,85 milliards.

Cette hausse est essentiellement due aux ventes d'iPhone, qui gagnent 16%, tirée par la "stupéfiante" demande pour les iPhone 6. Apple a ainsi vendu 39,3 millions smartphones sur le trimestre. De quoi rendre la baisse des ventes d'iPad anecdotique (12,3 millions d'unités à -13%), bien qu'elle s'observe pour le troisième trimestre consécutif. Toutefois, Tim Cook ne s'inquiète pas de cette baisse. Selon lui, l'iPad continue de séduire de nouveaux utilisateurs. Entre 50 et 70% des acheteurs d'iPad dans le monde achètent leur premier iPad,. La demande est donc toujours là. Mais la durée de vie des tablettes étant plus longue que celle de l'iPhone, les renouvellements sont plus rares. Par ailleurs, la sortie d'une nouvelle gamme en octobre a incité les consommateurs à reporter leurs achats.

155 milliards de cash

Autre bonne nouvelle pour Apple, la vente de Mac est en forte hausse avec 5,5 millions d'unités vendues, à +21%. Côté iPod, la baisse s'accélère à -24% pour 2,6 millions d'unités vendues. Au total, la marge brute du groupe reste stable à 38%, grâce son positionnement haut de gamme. Son trésor de guerre est aujourd'hui de 155 milliards de dollars en cash.
Pour le dernier trimestre de cette année, le plus important pour Apple avec les Fêtes de fin d'année, le groupe s'attend à un chiffre d'affaires compris entre 63,5 et 66,5 milliards de dollars, contre 57,5 milliards l'année dernière. C'est une certitude, Apple ne connait pas la crise.

A lire aussi : 


IPhone / Apple