Comment réaliser un bon business plan pour lever des fonds Plan commercial, plan marketing, et plan d'action : soyez concret

Soyez concret, factuel et indiquez des objectifs chiffrés.

 Plan marketing : Fixer des  objectifs concrets et une stratégie claire

Comment comptez-vous séduire vos premiers clients, vous démarquer de la concurrence ? "Dans cette partie, il faut être très concret", insiste Guilhem Bertholet. Il faut déterminer quelle est votre stratégie marketing vis-à-vis de vos concurrents. Concrètement, quel est votre prix de vente ? Comment s'organise votre distribution ? Comment comptez-vous vous faire connaitre ? Il est également nécessaire de préciser l'image de marque que vous souhaitez gagner. Guilhem Bertholet préconise ainsi de se fixer des objectifs précis comme  par exemple "obtenir 10 articles presse" ou "avoir gagner client avec des adwords". Chiffrez le coût de chacune de vos actions et les retombées attendues. Attention malgré tout aux excès d'optimisme...


 Plan commercial : Définir le processus de vente

Comme pour le plan marketing,  il est nécessaire d'être très concret dans la définition de vos objectifs : combien de client visez-vous ? Combien de CA ? Quels sont vos objectifs de part de marchés ? Combien vous coute l'acquisition d'un nouveau client ? Encore une fois, il faut ici faire des estimations chiffrées, mais pas seulement : il faut également expliquer en quelques lignes votre processus de vente, à savoir comment-vous comptez démarcher concrètement un futur client, qui s'en occupe, et quelle est la méthode utilisée ? Enfin, le responsable de l'incubateur HEC conseille de dire un mot sur le cycle de vie du client, "cela permet de montrer à l'investisseur que vous connaissez bien votre marché et son fonctionnement".


 Plan d'action : vos démarches à 3 mois, 1 an et 3 ans

Cette partie doit faire apparaitre vos objectifs quantitatif et qualitatif,  les actions que vous comptez réaliser pour y parvenir, à court, moyen et long terme, ainsi que les ressources allouées. Soyez encore très concret. Quelques exemples de Guilhem Bertholet : exemple d'action à 3 ans : être n°1 en Europe avec "x" ventes ; exemple d'action à 1 an : embaucher un commercial ; exemple d'action à 3 mois : participer à "x" salons...etc. " Le plan d'action doit être une synthèse de votre projet, compréhensible rapidement et doit montrer les  grandes étapes des actions à venir", indique Guilhem Bertholet. Précisez enfin les deadlines et le responsable pour chacune des réalisations. Soyez très factuel, car "si l'on ne peut pas se montrer précis cela veut dire que l'on ne sait pas où l'on va", insiste Chipper Boulas, de Boulas Venture, pour qui un plan d'action détaillé de 3 à 9 mois suffit dans un premier temps.

Capital risque / Levée de fonds