Combien gagnent les grands patrons du Web US ?

eBay, Yahoo, Google, Amazon, Apple... Quelles sont les rémunérations des grands patrons du Web américain ?

Le "Wall Street Journal" publie les rémunérations des dirigeants des 350 plus grosses entreprises américaines cotées en Bourse, qu'a analysées le cabinet Hay à partir des déclarations enregistrées par la SEC entre le 1er mai 2010 et le 30 avril 2011. Les montants publiés incluent le salaire, les bonus et la valeur des actions, stock options et autres incentives de long terme accordés aux dirigeants durant l'année fiscale 2010, mais excluent la valeur des stock-options exercées.


Le fondateur d'Oracle, Larry Ellison, se classe second avec 68,6 millions de dollars dont 61,9 millions en stock options, juste derrière le patron de Viacom Philippe Dauman (84,3 millions). Une dizaine d'opérateurs, éditeurs et équipementiers IT devancent ensuite les grands acteurs de l'e-Business. La première société Web est eBay : la rémunération directe de son PDG John Donahoe atteint 12,1 millions de dollars, en progression de 22 % par rapport à 2009. Il est suivi de près par Carol Bartz, PDG de Yahoo, avec 11,9 millions de dollars. Chez Microsoft, Steve Ballmer se contente de 1,3 million de dollars.


Amazon, Google et Apple sont dans les cinq derniers. Jeff Bezos, le fondateur du géant américain de l'e-commerce, a reçu 81 800 dollars en 2010, uniquement en salaire. Eric Schmidt, qui d'après Hay a touché 1 800 dollars d'incentives en 2010, a récemment vu son salaire passer de 1 dollar à 1,25 million de dollars par an, Google tentant de retenir son ex-PDG, pressenti comme prochain secrétaire du Commerce de Barack Obama depuis qu'il a laissé son fauteuil à Larry Page. Steve Jobs clôt la marche avec une rémunération 2010 de 0 dollar.

Etats-Unis / Google