Spotify lance un catalogue d'applications d'éditeurs tiers sur son site

Le service de musique en ligne aux 10 millions d'utilisateurs lance une douzaine d'applications en partenariat avec des éditeurs tels que RollingStones, The Guardian, Last.fm, SoundKik ou encore TuneWiki.

Le fondateur du service de musique en ligne suédois Daniel Ek vient d'annoncer l'ouverture d'un "AppFinder" sur Spotify, un catalogue d'applications développées en HTML5 par des éditeurs externes. Spotify devient également plus social et intégrera un volet déroulant permettant de voir ce que ses amis sont en train d'écouter.

 

Parmi les premières applications annoncées, celle du célèbre magazine RollingStones proposera des playlist éditorialisées. Last.fm et TuneWiki s'intègreront également à Spotify, proposant respectivement aux utilisateurs d'intégrer leur profil Last.fm à la plate-forme et d'afficher les paroles des morceaux joués. Une autre application baptisée SoundKik permettra quant à elle de rester informé de l'actualité des artistes, leurs concerts etc. L'ouverture de ce catalogue d'applications s'accompagne également de partenariats avec The Guardian, Pitchfork, SoundDrop ou encore Fuse.


Spotify a également annoncé souhaiter s'ouvrir à d'autres éditeurs désireux de développer de futures applications. Selon "L'Express", le fondateur de Spotify Daniel Ek sera reçu mercredi soir prochain à l'Elysée, accompagné de 300 participants de la conférence LeWeb11, qui se tiendra du 7 au 9 décembre à Paris.

 

Revendiquant 2,5 millions d'abonnés payants, Spotify est aujourd'hui présent dans douze pays et a vu son nombre d'adeptes augmenter de 7 millions de membres depuis l'annonce de son partenariat avec Facebook (lire l'article "Les nouveaux utilisateurs de Spotify devront avoir un compte Facebook", du 27/09/2011).

Musique en ligne / Spotify