Meilleurs extraits : "Steve Jobs, figure mythique" L'histoire derrière le légendaire pull noir

"Jobs avait très vite compris que son accoutrement pourrait être partie intégrante de sa légende. Une inusable paire de jeans "501" délavée, de solides baskets New Balance (une marque très appréciée des adeptes de course à pied mais aussi de ce client qui détestait le sport), et surtout un emblématique pull noir à col cheminée, voilà les oripeaux qui devinrent sa signature. Une signature bon marché, immuable, immédiatement reconnaissable et à jamais attachée au souvenir de ce héros multimillionnaire qui s'habillait de pied en cap pour moins cher que le prix d'un iPhone.

L'histoire du pull telle qu'elle est racontée par Walter Isaacson vaut d'être rapportée :

Le pull noir comme uniforme, inspiré des employés de Sony

"Lors d'un séjour au Japon au début des années 1980, Jobs demanda au PDG de Sony, Akio Morita, pourquoi tous ses employés portaient un uniforme. "Il a eu l'air honteux et m'a expliqué qu'après la guerre, les gens n'avaient plus de quoi se vêtir, alors les entreprises comme Sony ont fourni à leurs employés une tenue de travail. Au fil des ans, les uniformes ont développé leur propre style, surtout dans des grandes sociétés comme Sony, pour qu'ils symbolisent le lien entre les travailleurs et leur compagnie." Jobs eut immédiatement envie d'importer l'idée chez Apple.

Sony avait fait appel au célèbre styliste Issey Miyake pour créer leur uniforme. Une veste de nylon solide aux manches zippées, de sorte qu'on pouvait les enlever pour obtenir un gilet. "J'ai appelé Issey et lui ai demandé de dessiner une veste pour Apple. Je suis revenu avec quelques échantillons et j'ai dit à tout le monde que ce serait formidable si nous portions tous la même veste. Ils m'ont envoyé sur les roses ! Ils détestaient mon idée."

Dans le même temps, Jobs avait sympathisé avec le styliste japonais et lui rendait régulièrement visite. Il avait même fini par prendre le parti d'avoir son propre uniforme, à la fois pour son confort quotidien et parce qu'il reflétait le style d'Apple. "J'ai demandé à Issey de me fabriquer quelques-uns de ces pulls noirs à col roulé que j'aimais tant, et il m'en a confectionné une centaine !" Devant mon incrédulité, Steve me montra les pulls empilés dans son placard. "Ce sont mes vêtements de tous les jours. J'en ai assez pour le restant de ma vie." "

Steve Jobs