Rencontre en ligne : où va Meetic ? Deux nouveaux sites pour mieux segmenter l'offre

Dans les prochaines années, Meetic ne vise pas un développement de son audience, en tout cas organique. La stratégie annoncée consiste davantage à utiliser sa base de données pour augmenter le nombre d'abonnés.

Premier outil pour le faire, la segmentation de l'offre. Deux sites seront lancés cette année, ciblant des catégories précises d'internautes. Un choix qui n'est pas nouveau, puisque Meetic possède depuis plusieurs années des offres pour les jeunes (Superlol lancé en 2006, devenu Superlov puis PeexMe), les homosexuels (via le rachat de Cleargay en 2007), et les quadragénaires (via Ulteem, l'offre de rencontres par "affinité psychologique" née en 2005 et depuis rebaptisée Meetic Affinity).

En se basant sur PeexMe, la société va lancer avant l'été un site de rencontre locale. "L'idée de ce site [dont le nom reste secret] est de permettre de connaître les gens qui fréquentent régulièrement les mêmes lieux", explique Philippe Chainieux.

Plus tard dans l'année sera lancé un autre site de rencontres sérieuses et ciblant les plus de 35 ans d'un niveau socio-culturel élevé.

Meetic