Musique : les acteurs du streaming ne seront toujours pas rentables en 2017

Le chiffre d'affaires du streaming, levier de croissance de l'industrie de la musique, devrait pourtant augmenter de près de 3 milliards de dollars d'ici 2017.

L'avenir de l'industrie musicale réside-t-il dans le streaming ? Pas vraiment... Selon une étude du cabinet Generator Research, relayée par Electron Libre, les plateformes de streaming compteront 125 millions d'abonnés dans le monde en 2017, pour un total de 1,7 milliard d'utilisateurs... Et elles ne seront toujours pas profitables. Le chiffre d'affaires du streaming devrait pourtant augmenter de près de trois milliards de dollars. C'est l'un des seuls pans de l'industrie qui progressera : les ventes physiques devraient quant à elles reculer de de plus de deux milliards de dollars et les téléchargements de 663 millions de dollars. Par contre, les droits d'auteur permettront de générer 322 millions de dollars de plus. Globalement, le chiffre d'affaires de l'industrie de la musique dans le monde ne progressera que de 3,2%, en passant de 16,7 milliards de dollars en 2013 à 17,2 milliards en 2017.

L'étude a été réalisée auprès de 13 plateformes de streaming : le Cloud Player d'Amazon, iTunes Radio et iTunes Match d'Apple, Baidu Music, Deezer, Google Play Music, JB Hi-Fi (Australie), Xbox Music de Microsoft, Pandora, Rhapsody, Simfy, Music Unlimited de Sony, et Spotify.

Streaming / Chiffre d'affaires